Conseils

Des économies grâce à ton régulateur de vitesse

La plupart des autos sont dotées d’un régulateur de vitesse ou « cruise control » qui permet de ne pas dépasser les limites lorsqu’on roule sur l’autoroute. L’attention du conducteur se porte ainsi sur les aléas de la route plutôt que sur le stress de devoir respecter les limites. Plus de raison de dépasser les limites par inadvertance!

Savais-tu qu’en plus d’assurer ta sécurité, ton régulateur de vitesse peut te faire économiser?
Voici comment :

Obtiens un rabais sur ton assurance auto

Pour payer moins cher d’assurance auto, fixe ton régulateur de vitesse à moins de 18 km/h au-dessus de la vitesse permise. Dans le programme Mobiliz, le critère de la vitesse peut à lui seul faire diminuer ta facture mensuelle de 15 %. C’est simple : respecter les limites de vitesse = plus d’argent dans tes poches.

Fais le plein d’essence moins souvent

En te mettant sur le « cruise control », tu évites d’avoir continuellement le pied sur l’accélérateur et sur le frein. Et on le sait, l’accélérateur de notre auto consomme beaucoup d’essence.

Il a été démontré que maintenir une vitesse constante réduit de beaucoup la consommation d’essence d’une auto. En effet, il est plus efficace, d’un point de vue énergétique, de maintenir ta vitesse à 90 km/h que de rouler en alternance à 100 km/h et à 80 km/h.

Évite les contraventions

C’est le temps des vacances, il fait beau et la route est belle. Et puis, oups! On réalise qu’on s’est laissé distraire par la musique et qu’on roule bien au-delà de la vitesse permise. Heureusement, aucune police en vue. On l’a échappé belle.

Cette situation nous est tous déjà arrivée. Pour les malchanceux parmi nous, ça s’est terminé avec une contravention. Pour éviter les contraventions salées, vaut mieux mettre son régulateur de vitesse sur l’autoroute.

Tomber du 14e étage en auto

Imagine que tu es dans ton auto et que tu tombes du 14e étage.

Non, ce n’est pas le scénario d’un film d’action. Il s’agit plutôt d’un exemple pour illustrer la violence d’un accident qui survient à 100 km/h. À titre comparatif, un accident à 50 km/h équivaut à une chute de 4 étages.

Ces données, provenant de la Société d’assurance auto du Québec (SAAQ), sont frappantes et démontrent que la vitesse augmente le risque de blessures et d’accidents mortels.